Massoteau

29/03/2016 21:56

Massoteau : Né en Guadeloupe, métis sang-mêlé (blanc/amérindien/noir), juridiquement il est libre de couleur à la peau très claire.

Le 17 novembre 1794, l'expédition des commissaires de la Convention nationale Goyraud et Lebas quitte Brest. A son bord il est Capitaine du 2ème bataillon des Antilles avec Louis Delgrès et Magloire Pélage. En septembre 1798, il est capitaine d'une compagnie du 1er bataillon, détachée à Trois-Rivières. En 1799 il est aide de camp de Jeannet, puis de Lacrosse en 1801, il dirige également une compagnie du 2ème bataillon. Il ne participe pas à la journée de révolte du 21 octobre 1801 contre Lacrosse qui pourtant le qualifiera de "néo-jacobin" (anarchiste).

Le 7 janvier 1802, Pélage lui attribue le commandement du fort Saint-Charles. Il prend le commandement de la place de Basse-Terre après Delgrès. En mars, par ordre de Pélage, se méfiant de son comportement trop autonome à Basse-Terre, il est relevé de ses fonctions par le Capitaine Gédéon. Il retrouve à Pointe-à-Pitre le commandement d'une compagnie du 2ème bataillon.

Ne voulant se soumettre au général Richepanse, il fuit avec 200 hommes dont Joseph Ignace la nuit du 7 mai en bateau par Petit-Canal afin de rallier Basse-Terre mais disparaît en mer, noyé. Cependant, une lettre de Lacrosse au gouverneur de Saint-Thomas (Îles Vierges américaines) datée du 21 octobre 1802, demandera l'arrestation de Massoteau pensant que ce dernier se serait réfugié dans cette colonie danoise...